Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CENTRE NAZARETH

De notre mieux

UN JOUR SPÉCIAL?

UN JOUR SPÉCIAL?

Joyeux Mercredi-Nazareth !!

Les Mercredis-Nazareth ont été conçus pour les enfants en rupture familiale. Ce sont des journées réservées à l’accueil des jeunes au centre, dans la continuité de l’action-rue.

Présentation de l’activité

Comme indiqué par le nom, ces journées se déroulent exclusivement le mercredi sur un horaire allant au mieux de 9h et quelques au début de l’après-midi (entre 13h30 et 14h). Au programme de ces journées : petit-déjeuner, douche, linge, sensibilisation, soins, activités distractives et déjeuner. L’accent est donc particulièrement mis sur le bien-être des enfants et une ambiance familiale pour une meilleure sensibilisation, des écoutes approfondies et pour une prise de conscience des concernés, effets qui peuvent survenir à n’importe quel moment.

La préparation de la journée se fait dès le mardi par l’intendance et la coordination. Ainsi le menu du jour est défini, le marché est ensuite fait dans ce sens, les pains commandés pour le petit-déjeuner, les nécessités pour les autres activités (douche, le programme TV, etc.) sont comblées.

Généralement sur le nombre à prévoir, l’équipe se fait une idée basée sur le nombre du mercredi précédent mais aussi sur les informations fraîchement rapportées sur les e.r.f. par l’action-rue. En effet des interventions de la police sur les points de chute ou encore la tenue d’un grand évènement religieux peuvent fortement influer sur la capacité des jeunes à pouvoir venir. Cependant en 2012, la plupart des prévisions ont été bonnes car s’écartant peu du nombre effectivement accueilli.

UN JOUR SPÉCIAL?

La sensibilisation puis l’animation

La sensibilisation a occupé une place importante au cours des mercredis d’accueil. Mené généralement par l’un des animateurs du centre, il permet d’aborder en discussion ouverte avec les jeunes des faits d’actualité, des thèmes importants. Évidemment il se dégage toujours à la fin une morale en rapport avec la nécessité pour ces jeunes d’un retour en famille pour trouver une meilleure situation, ce qui constitue le fil conducteur. Tout encadreur présent lors d’un mercredi peut se porter volontaire pour mener les débats.

L’animation elle est plus fluide et laissée aux vœux des jeunes présents. La majorité se retrouve autour de la TV avec films et théâtres. Ensuite viennent ceux qui préfèrent les jeux : ludo et jeux de dames principalement. Enfin ceux qui ont la fibre d’artiste se retrouvent autour du dessin. Grace aux bénévoles qui étaient présents durant l’année, des cours d’alphabétisation ont également pu être donnés aux enfants qui le désiraient.

Des moments privilégiés pour l’écoute

Les mercredis représentent surtout l’occasion de débuter ou de continuer des écoutes entrepris dans la rue afin de convaincre les enfants à retourner dans leur famille, un préalable aux médiations. En effet durant les moments d’animation, quelques encadreurs expérimentés s’attèlent, à l’écart de la multitude, à prendre connaissance des raisons qui auraient bien pu pousser les jeunes à fuguer et à se retrouver dans la rue.

En ces moments-là les jeunes sont évalués sur leur volonté de retourner en famille et éventuellement sur les obstacles qui les en empêchent. Si le cas d’un enfant s’avère simple, alors le centre met tout en œuvre pour un retour rapide : 14 retours ont ainsi été organisés lors d’un mercredi durant l’an 2012.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article